REGARDS EN COIN (66)

Quelques brèves réflexions et analyses sur tout sujet, des faits divers à l’actualité politique, des textes courts, c’est ʺRegards en Coinʺ.

1. Airbus devant Boeing
2. Les premiers jours de Trump
3. L’Euro face au Dollar
4. Les ʺgéoglyphesʺde la forêt amazonienne
5. Le boom des séries télévisées
6. Une pyramide peut en cacher… deux autres
7. A lire… « Le temps de l’Homme »

 

1-Airbus devant Boeing

Airbus semble bien parti pour récupérer le titre de leader mondial face à Boeing (*).

Certes l’avionneur américain a encore bouclé l’année 201 avec un nombre de livraisons d’avions supérieur à celui de son concurrent, 748 contre 668.
Champion des livraisons, il conserve ainsi le titre de numéro un mondial qu’il truste depuis 2012.
Mais la tendance commerciale est clairement favorable à Airbus, dont le carnet de commandes est plus fourni, 6 874 avions à livrer contre 5 715 à Boeing.

Le groupe européen surfe sur la domination de l’A320neo, qui affiche 58,4% de part de marché face au 737MAX.
« Nous devrions dépasse Boeing en livraisons à l’horizon 2019 » a confirmé le 11 janvier Fabrice Brégier, président de la division commerciale d’Airbus.
Peut-être même avant, selon le cabinet Ascend, qui prévoit, lui, un croisement des courbes dès 2018.

(*)Challenges-505-19012017-Sociétés-PrévisionsAscend

 

2-Les premiers jours de Trump

–  Il a détricoté la loi d’assurance santé « Obamacare » en signant un premier décret ordonnant à son administration d’accorder le plus d’exemptions possibles, en attendant son abrogation par le Congrès.

–  Il a opté pour renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) avec les dirigeants du Canada et du Mexique.

–  Il a signé l’acte de retrait des États-Unis du traité de libre-échange transpacifique (TPP).

–   Il a publié une décision interdisant le financement, par des fonds fédéraux, d’ONG internationales qui soutiennent l’avortement.

–  Il a remis sur pied le projet du gigantesque oléoduc Keystone XL reliant le Canada aux États-Unis, dont la construction avait été bloquée par Barack Obama.

–  Il a promulgué un décret, suite à la promesse la plus forte de sa campagne, jetant les bases du projet de construction d’un mur à la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

–  Enfin, il a interdit l’entrée des USA aux ressortissants de sept pays musulmans : l’Irak, l’Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen, pendant au moins trois mois, ceci à l’exception des minorités chrétiennes.

   

 

3-L’Euro face au Dollar

L’euro stagnait face au dollar jeudi, dans un marché des changes surtout marqué par un net affaiblissement de la livre britannique après une décision de la Banque d’Angleterre (DoE) ne laissant guère entrevoir un resserrement prochain.

Vers 22H00 GMT (23H00 à Paris), l’euro valait 1,0760 dollar – après être monté à 1,0829 dollar, au plus haut depuis deux mois – contre 1,0766 dollar mercredi soir.

Les cambistes se concentrent surtout sur les perspectives budgétaires et économiques du nouveau gouvernement américain.

Les premiers pas de la présidence du républicain Donald Trump sont marqués sur les marchés par des espoirs d’une politique de relance, via des baisses d’impôts et des dépenses budgétaires, mais aussi par des inquiétudes sur des restrictions de l’immigration et des mesures protectionnistes. Le dollar a donc tendance à marquer le pas après avoir flambé fin 2016 après l’élection de M. Trump.

Dans ce contexte, le billet vert n’a guère profité jeudi d’un chiffre encourageant sur le chômage américain, les inscriptions y ayant nettement décliné la semaine dernière.

 

4-Les ʺgéoglyphesʺde la forêt amazonienne

La forêt amazonienne a été exploitée et façonnée pendant 2.000 ans par les peuples indigènes, révèle une étude remettant en question le concept d’un écosystème immaculé.

Cette étude, publiée dans les Comptes-rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS), s’appuie sur l’analyse du terrain autour de mystérieux ʺgéoglyphesʺ, des tracés sur le sol dont l’existence a été révélée par des vues aériennes ces dernières années rendues possibles par la déforestation à grande échelle.

Les chercheurs ont voulu comprendre « dans quelle mesure les peuples autochtones avant l’arrivée des Européens en 1492 ont eu un impact sur l’environnement en construisant ces vastes terrassements aux formes géométriques », explique Jennifer Watling, scientifique du Musée d’archéologie et d’ethnographie de l’Université de São Paulo au Brésil.

« Nous avons en tout premier lieu cherché à déterminer si cette vaste région d’Amazonie était déjà boisée quand les géoglyphes ont été construits », ajoute-t-elle.

Toujours mystérieux, ces plus de 450 géoglyphes datant de l’ère précolombienne occupent au total 13.000 km2 dans l’ouest du Brésil.

En reconstituant 6.000 ans d’histoire des sols et de la végétation autour de deux géoglyphes, les chercheurs ont déterminé que les peuples de l’ère précolombienne avaient activement exploité des massifs riches en palmiers pendant des millénaires, dans une forêt dominée par le bambou.

 

5-Le boom des séries télévisées

StudioCanal a enregistré un chiffre d’affaires de 533 millions d’euros en 2014 et 563 millions en 2015. Avec 500 salariés, dont 300 en France, et 7 filiales à l’étranger, StusioCanal est la filiale de production de cinéma de Canal+ et prévoit de produire 22 films en 2017.

« On est au début du développement, explique Vincent Bolloré le président du conseil de surveillance des groupes Vivendi et Canal+, StudioCanal vise 2 milliards de chiffre d’affaires dans les trois ans »(*).

Pour grossir, pas question de gonfler les enveloppes dévolues à chaque film, entre 50 et 60 millions d’euros brut. Il faut donc accélérer la cadence.

C’est ainsi que StudioCanal a augmenté de 50% le nombre de films produit en 2017 par rapport aux 15 films produits en 2016. Et qu’une quarantaine de films, produits ou distribués par StudioCanal, sont programmés dans les calendriers de chacun de ses cinq marchés-clés, France, Royaume-Uni, Allemagne, Australie et Nouvelle-Zélande.

La filiale de Canal+ veut aussi surfer sur le boom des séries télévisées et annonce : « Nous allons sortir 70 heures de séries en 2017, nous espérons passer très vite à 200 heures ».

L’usine à rêves de Bolloré vise les étoiles…

(*)Challenges-504-190117-53-MarcBaudriller

 

6-Une pyramide peut en cacher… deux autres

Deux constructions inconnues se cachent dans la pyramide d’El Castillo (Kukulkan), un imposant monument du centre cérémoniel maya de Chichen Itza, dans la péninsule du Yucatan au Mexique (*).

Ce secret bien gardé a été dévoilé grâce à l’utilisation d’une technique d’imagerie dite de ʺtomographieʺ de résistivité électrique 3D.

Deux sous-structures gigognes ont ainsi été détectées : une pyramide de dix mètres de haut, bâtie entre 500 et 800, absorbée par une autre vers l’an 1 000, jusqu’à l’érection de celle admirée aujourd’hui, bâtie au XII° siècle…

(*)Challenges-505-19022017-30

 

7-A lire… « Le temps de l’Homme »    

 

Militant associatif français, Tugdual Derville publie ʺLe temps de l’Homme. Pour une révolution de l’écologie humaineʺ (Edit. Plon, 216p., 18€) qui définit les contours d’une résistance au fantasme de la toute-puissance de nos sociétés développées (*).

Ecologie… « tout est lié dans un écosystème où l’homme est au centre mais dont il n’est pas maître ».
Révolution… « un incessant mouvement de retour  à ces sources intarissables dont notre soif, dénaturée par les breuvages factices, laisse perdre les eaux ».

Dans un monde voué au culte de la performance, la révolution que nous propose Tugdual Derville est celle du regard, qui doit se tourner vers les plus faibles.
Ce n’est pas le moindre des paradoxes d’observer qu’on a aujourd’hui plus de respect pour les déchets que l’on trie que pour les embryons que l’on jette, plus d’attention pour la pollution atmosphérique que pour l’intrusion technologique au cœur du vivant.

Derville nous invite à reconstruire une « spiritualisation de notre civilisation » qui défende « l’homme fragile face à l’homme augmenté »…

(*)FigMag-100616-44-EugénieBastié

 

Richard POGLIANO

Les commentaires sont fermés.