REGARDS EN COIN (5)

Quelques brèves réflexions et analyses sur tout sujet, des faits divers à l’actualité politique, des textes courts, c’est ʺRegards en Coinʺ.

1. Crash de l’A320
2. Marche silencieuse
3.
L’Euro baisse, le CAC monte

  1. Crash de l’A320

« Un jour, je vais faire quelque chose qui va changer tout le système, et tout le monde connaîtra mon nom et s’en souviendra ». C’est l’ancienne petite amie d’Andreas Lubitz, le copilote de Germanwings qui a provoqué le crash de l’Airbus A320, qui rapporte ses propos…

L’homme, en arrêt maladie, semblait gravement atteint de dépression et avoir des comportements psychopathologiques, se réveillant la nuit en hurlant « Nous tombons ! Nous tombons ! », s’exprimant avec de plus en plus de violence, toujours selon le témoignage de son ex.

Selon le procureur allemand, les documents trouvés à son domicile par les enquêteurs semblent attester d’une « maladie existante et de traitements médicaux correspondants », maladie qu’il cachait à son employeur, la filiale low cost de Lufthansa.

Depuis, quelque soit le stade actuel des investigations, l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne, EASA, a préconisé d’adoption de la présence permanente de deux personnes dans le cockpit, règle déjà obligatoire pour toutes les compagnies américaines…


  1. Marche silencieuse


Ce samedi, nous étions tous, au moins par la pensée, à la marche silencieuse de soutien aux victimes présumées de viols par le directeur de l’école primaire du Mas de la Raz, à Villefontaine, en Isère.
Ce père de famille de 45 ans, a été écroué pour « 
viols aggravés, agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans, et acquisition et détention d’images pédopornographiques ».
Ses proches n’ont rien vu, rien soupçonné. Son épouse non plus.

Pourtant, cet homme avait déjà été condamné en 2008 à de la prison avec sursis et une mise à l’épreuve de deux ans avec obligation de soins, pour recel d’images pédopornographiques.

« Il semblerait que cette condamnation n’ait pas été portée à la connaissance de l’éducation nationale », indiquent les ministres de l’Education Nationale et de la Justice, Najat Vallaud-Belkacem et Christiane Taubira, en diligentant une mission d’inspection.

La veille, vendredi, un instituteur des Yvelines a été mis en examen et écroué pour des faits similaires

  1. L’Euro baisse, le CAC monte

A la tête de la BCE, Mario Draghi s’apprête à racheter sur le marché secondaire 60 milliards d’euros de titres mensuels, soit un peu moins de la moitié des titres échangés chaque jour sur ce marché. Cela, bien entendu a entraîné des mouvements sur la Bourse et, bien entendu sur l’Euro. Or nous savons qu’une corrélation existe entre les deux. Car les investisseurs qui achètent sur les grands groupes, et donc font monter la valeur du CAC, vendent l’Euro dans le même temps, afin de couvrir leur risque de change. Parce que le fait de faire varier à la baisse la monnaie de référence de leurs exportations, entraîne une augmentation de leurs marges bénéficiaires, à coûts inchangés. Il faut donc miser sur les entreprises européennes exportatrices, assurant des marges intéressantes.

Ainsi nous entrons dans un cycle ʺvertueuxʺ, où le marché se nourrit de lui-même : plus la Bourse monte plus l’Euro baisse, et plus l’Euro baisse plus la Bourse monte…
Mais cette tendance va-t-elle durer ? Ne conduit-elle pas le marché vers d’absurdes niveaux ? Le marché peut-il toujours se croire à l’abri de tout ? La bulle financière créée risque-t-elle d’exploser ?
Il suffirait d’une crise politique pour que tout se dérègle, même si les énormes excédents de la Zone Euro peuvent agir comme un matelas de protection. Déjà le spectre grec se dessine…

Richard POGLIANO

Les commentaires sont fermés.