REGARDS EN COIN (34)

Quelques brèves réflexions et analyses sur tout sujet, des faits divers à l’actualité politique, des textes courts, c’est ʺRegards en Coinʺ.

1.
Le Monde en 2016 (7)
2.
En panne de créations d’emplois
3. Le solaire invisible
4. Ce drone remplace le taxi
5. A lire… en urgence !


  1. Le Monde en 2016 (7)

L’ambiance n’est pas à la fête en ce début d’année 2016 (*)….

Nous vivons un violent contre-choc sur les marchés de l’énergie. Certes le baril de pétrole est à la baisse, mais le charbon et le gaz sont dans la même spirale baissière.

Le principal facteur déclencheur est la hausse de la production de gaz et de pétrole aux Etats-Unis via les technologies dites de  » fracturation « .

Le prix du gaz est passé de 16 dollars le BTU (British Thermal Unit) en 2006 –l’équivalent de 100 dollars par baril de pétrole– à 2 dollars aujourd’hui. Côté or noir, les excédents journaliers de l’Opep sont évalués à environ 1,5 millions de barils et, il est plus que probable que le baril sombre aux alentours de 30 dollars.

Malgré cette baisse des prix des hydrocarbures, le charbon reste et restera la source d’énergie la moins chère. Cet avantage compétitif, pourtant affecté d’un discrédit moral, met un peu plus en dehors du jeu les énergies comme l’éolien ou le solaire. De plus, le charbon reste également plus rentable que le nucléaire, très économe en CO2, dans la production d’électricité.

D’une manière générale, les renouvelables ne passent pas économiquement la rampe, alors que les prix des énergies fossiles s’effondrent.

(*) In Challenges 459-07012016-42/43-Philippe Chalmin-

  1. En panne de créations d’emplois

Avec un solde négatif de 41 000 emplois entre mai 2012 et septembre 2015 (*), la performance de l’économie française sous la présidence de François Hollande est piteuse, car « ce qui compte, ce sont les créations d’emplois », martèle Patrick Artus, le directeur de la recherche de Natixis.

Par rapport aux autres grands pays européens, la France est à la traîne et a besoin de sa grande réforme du marché du travail. La Grande Bretagne a créé 1,2 million d’emplois et le taux de demandeurs d’emploi est tombé à 5,1% de la population active en novembre dernier. L’Espagne, partie certes avec plus de 20% de chômeurs, crée 100 000 emplois de plus que la France, chaque trimestre. Quant à l’Allemagne, avec 718 000 postes créés entre 2012 et 2015, elle se rapproche du plein emploi.

Certes le ministère du Travail vient d’annoncer une baisse de presque 30 000 chômeurs en moins en catégorie A (-0,8%) et -0,3% pour les catégories A, B, C en janvier 2016. Mais la bonne nouvelle est tempérée par la découverte de 238 000 personnes, soit 40 000 de plus qu’en décembre, radiées automatiquement pour n’avoir pas alerté Pôle Emploi sur leur situation durant le mois…

(*) Source : EUROSTAT-NATIXIS-CHALLENGES467-03032016

  1. Le solaire invisible

La start-up aixoise Sunpartner Technologies a inventé un composant photovoltaïque invisible : un film solaire Wysips Reflect. Celui-ci peut être appliqué sur un smartphone, une liseuse ou une montre connectée, et permet de transformer n’importe quel support en surface autoproductrice d’électricité grâce à la lumière.

Equipées de cette technologie, les montres intelligentes Vector Watch atteignent déjà une autonomie record de trente jours. Le français Bookeen va commercialiser dès cet été la première couverture solaire pour liseuses utilisant la technologie Wysips Reflect.

Prochaine étape : convaincre Apple, LG, Samsung ou Amazon d’installer des films solaires sur leurs appareils…


  1. Ce drone remplace le taxi

Taxi aérien personnel, Ehang est un quadricoptère imaginé par l’entreprise chinoise du même nom, spécialisée dans la fabrication de petits drones de loisir. Avec 1,5 mètre de haut pour 3,9 mètres de long et autant de large, un poids de 200 kilogrammes, Ehang 184 peut emmener un passager et un bagage à 500 mètres d’altitude et voler à 100 km/h durant vingt-trois minutes avant de devoir recharger les batteries.

Pour pallier les risques de crash en cas de panne de moteur, chacun des quatre bras porte deux rotors à son extrémité, ce qui permet à l’appareil de conserver assez de stabilité pour se poser en urgence si nécessaire. Le passager, seul à bord, n’a pas besoin de licence de pilotage ou de connaissance en aéronautique.

La commercialisation est envisagée en Chine dès ce semestre pour un prix compris entre 200 000 et 300 000 dollars. Reste à trouver un cadre réglementaire… et créer des tours de contrôle adaptées pour le bon déroulement de ces vols !

  1. A lire… en urgence !


Henry Kissinger vient de publier «  L’ordre du monde  » (Fayard, 400p., 25€). Ancien chef de la diplomatie américaine, du temps où le monde était le théâtre de l’affrontement de deux puissances aux vues irréconciliables, et où l’effondrement de l’une, l’Union Soviétique, permit à l’autre, les Etats-Unis, d’étendre son leadership.

Un quart de siècle plus tard, le monde s’est infiniment complexifié, au point de devenir trop souvent imprévisible. Pour tenter d’y faire face, Henry Kissinger nous offre un parallèle entre l’occident du traité de Westphalie –il y a près de quatre siècles– ravagé par les querelles territoriales et les guerres de religion, et le monde d’aujourd’hui exposé à des menaces elles aussi multiformes.

Citations.
« 
L’Amérique devra absolument jouer un rôle philosophique et géopolitique pour relever les défis de notre temps ».
« 
Quand les Etats ne sont pas gouvernés dans leur intégralité, l’ordre international ou régional commence lui-même à se désagréger ».
« 
L’ordre exige toujours un subtil dosage de retenue, de puissance et de légitimité. S’y refuser est une invitation au désastre ».
« 
L’Europe se trouve en suspens entre un passé qu’elle cherche à surmonter et un avenir qu’elle n’a pas encore défini ».


Richard POGLIANO

Les commentaires sont fermés.