REGARDS EN COIN (30)

Quelques brèves réflexions et analyses sur tout sujet, des faits divers à l’actualité politique, des textes courts, c’est ʺRegards en Coinʺ.

1. Le Monde en 2016 (3)
2. Najat Vallaud-Belkacem continue
3. Le rejet des politiques
4. Les mal-logés

 

1.Le Monde en 2016 (3)

L’ambiance n’est pas à la fête en ce début d’année 2016 (*)….
La Russie s’achemine vers une nouvelle récession en 2016.
Chute des cours de l’or noir, baisse du rouble, sanctions occidentales, l’économie soviétique affichera probablement une récession proche de 3%, soit 1% de moins par rapport à 2015.

La hausse des prix de 13,5% ampute le pouvoir d’achat des ménages et le gouvernement russe doit maintenir des taux directeurs élevés à 11% pour ne pas aggraver le mal, ce qui pèse fortement sur l’investissement qui n’était déjà pas exceptionnel.
Dans la perspective de la présidentielle de 2018, le Kremlin doit s’efforcer de garder le déficit budgétaire sous contrôle, pour ne pas puiser dans ses fonds de réserves, qui représentent encore 12% du PIB…

(*) In Challenges 459-07012016-42/43-JP.LR-

 

2. ► Najat Vallaud-Belkacem continue

Les classes bilangues seront maintenues à la rentrée 2016(*) …

En réalité, le choix est laissé à la seule discrétion des recteurs d’académie. Ce qui fait que, par exemple, si aucune classe bilangue ne sera supprimée à Paris, 95% d’entre elles disparaîtront à Caen.

En vantant sa réforme du collège, Najat Vallaud-Belkacem plaide pour une école égalitaire.
Or certains établissements privés proposent déjà des options linguistiques « hors contrat » aux parents qui en ont les moyens…

Avec Najat Vallaud-Belkacem, ça continue, encore et encore.

(*) In L’OBS-2673-28012016-23

 

3. ► Le rejet des politiques

« En quoi les Français ont-ils confiance aujourd’hui ? »(*).
C’est ce que révèle une enquête réalisée par Opinion Way, à la demande du Centre de Recherches Politiques de Sciences Po (CEVIPOF).

On y apprend que 88% des Français considèrent que les politiques ne se préoccupent pas d’eux, que 76% les jugent corrompus et que pour 67% la démocratie française ne fonctionne pas bien.
Si 56% des Français affirment s’intéresser à la politique, seuls 12% disent faire confiance aux partis et 88% expriment des sentiments négatifs à l’égard de la politique.

Droite et gauche sont dans le même « bateau », 65% des personnes interrogées répondent n’avoir confiance ni dans l’une ni dans l’autre.
Et si 90% des Français se disent attachés à la démocratie, 47% souhaitent avoir à la tête du pays « un homme fort qui n’a pas à se préoccuper du Parlement ni des élections ».
La tentation autoritaire pointe…

(*) Source : Opinion Way/CEVIPOF/VA-21012016-9

 

4. ► Les mal-logés

Plus de 15 millions de personnes sont touchées par la crise du logement en France (*), selon la Fondation Abbé Pierre, bilan issu de l’exploitation de la dernière édition de l’enquête nationale logement de l’Insee.
Au total, 3,8 millions de personnes sont mal-logées et 12,1 millions de personnes « fragilisées ».

Le nombre de sans-abri a bondi de 50% entre 2001 et 2012: 141.500 personnes se retrouvent à la rue, à l’hôtel, sous un abri de fortune ou en centre d’hébergement.
En outre, près de 2,9 millions de personnes vivent dans des conditions très difficiles, dont 2,1 millions ne possèdent pas d’eau courante, de WC intérieurs, de douche, de moyen de chauffage ou de coin cuisine.
De plus, l’extrême pauvreté, c’est-à-dire les personnes touchant moins de 40% du revenu médian (660 euros par mois et par unité de consommation), qui avait diminué entre 1996 et 2002, est repartie à la hausse…

(*) In « Boulevard Voltaire ».

 

 

Richard POGLIANO

Les commentaires sont fermés.