REGARDS EN COIN (23)

Quelques brèves réflexions et analyses sur tout sujet, des faits divers à l’actualité politique, des textes courts, c’est ʺRegards en Coinʺ.

1.
COP 21 (2) : le charbon
2.
Les pollueurs du monde
3. Une mer stratégique
4.
Le téléphone ou la vie

  1. COP 21 (2) : le charbon

Le charbon est devenu la ʺbête noireʺ de tous les écologistes de la planète, mais aussi de tous les énergéticiens, qui en leur temps l’ont développé à foison, et de tous les grands groupes industriels, qui voient leur cours plonger en bourse.

Il faut dire qu’avec 850 grammes de CO2 par kilowattheure, contre 700 pour le fuel et 400 pour le gaz, le charbon est l’énergie la plus polluante, symbole du réchauffement climatique.

Mais peut-on se passer de charbon ?

Depuis le début du XXI° siècle, sa production a pratiquement doublé, fournissant 41% de l’électricité et 29% de l’énergie primaire dans le monde.
Réparti dans 75 pays, avec des réserves de plus de 100 ans très largement supérieures à celles du pétrole et du gaz, peu cher et facile à exploiter, le charbon pourrait détrôner le pétrole d’ici la fin de la décennie.

Un scénario qui conduirait la planète vers un réchauffement de 3,6 degrés d’ici à 2100…

  1. Les pollueurs du monde

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, les plus grands pollueurs du monde seront présents à la Cop 21.
Mais qui sont-ils? Voici le classement
(*) des pays émetteurs de CO2, chiffré en millions de tonnes, en 2013…

1. Chine 9 977 millions de tonnes de CO2, en 2013 ;
2. Etats-Unis 5 233 3. Inde 2 407 4. Russie 1 812
5. Japon 1 246 6. Allemagne 759 7. Corée du Sud 616
8. Iran 611 9. Arabie Saoudite 519 10.Canada 503
11.Indonésie 494 12. Brésil 482 13. Mexique 466
14. Royaume-Uni 462 15. Afrique du Sud 448 16. Italie 353
17. France 344 18. Australie 341 19. Thaïlande 327
20. Turquie 325

Avec 25% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, le premier pollueur mondial est la Chine, qui pourtant soutient l’idée d’un accord « juridiquement contraignant » pour limiter la hausse de la température à moins de 2° C., à la Cop21…

(*) Source www.globalcarbonatlas.org-VA-39-05112015

  1. Une mer stratégique

La mer Méditerranée est une mer stratégique (*), une zone ultra sensible pour l’Europe.

Par l’importance des flux commerciaux de ses principaux ports, Valence, Barcelone, Marseille, Gênes, Venise, Istanbul, Suez, qui transitent par les détroits de Gibraltar (100 bâtiments par jour) ou du Bosphore (80 bâtiments par jour) et le Canal de Suez (50 bâtiments par jour).
Mais aussi par l’importance des trafics de migrants qui du Maroc transitent en Espagne, de la Tunisie, de la Libye ou de l’Egypte transitent en Italie et de la Turquie se rendent en Slovénie ou en Hongrie via la Grèce, la Serbie et la Croatie.

La France est engagée en Méditerranée dans deux opérations navales majeures, l’Euronavfor à l’ouest contre les trafics de migrants et l’Arromanches2 à l’est contre l’Etat Islamique.

(*) Source ʺCols Bleusʺ-VA-48-26112015

  1. Le téléphone ou la vie

Les français téléphonent au péril de leur vie (*).

53% des Français continuent à utiliser leur smartphone quand ils traversent la route (85% des 18-24 ans).
45% poursuivent leur conversation téléphonique quand ils traversent la route (56% des 18-24 ans).
28% continuent d’écouter de la musique quand ils traversent la route (60% des 18-24 ans).
13% continuent d’envoyer des textos quand ils traversent la route (29% des 18-24 ans).

6% continuent de consulter les réseaux sociaux quand ils traversent la route (19% des 18-24 ans).
15% des 18-24 ans reconnaissent avoir eu (ou échappé) un accident à cause de ces pratiques.

(*) Enquête Ford-L’Obs-2661-05112015

Richard POGLIANO


Les commentaires sont fermés.