REGARDS EN COIN (17)

Quelques brèves réflexions et analyses sur tout sujet, des faits divers à l’actualité politique, des textes courts, c’est ʺRegards en Coinʺ.

1. Jeunes : l’esprit d’entreprise
2.
Jobs Act : une vraie réforme ?
3. Coût de la réforme des rythmes scolaires
4. Longtemps après que les poètes ont disparu

  1. Jeunes : l’esprit d’entreprise

Si aux Etats-Unis le taux de jeunes de 18 à 30 ans qui ont envie d’entreprendre et de devenir entrepreneur est de 67%, il est aujourd’hui en France de 61% ! Qui l’eut cru… alors que ce taux n’est que de 39% au Japon. C’est le résultat d’une vaste étude menée par l’Agence Nelly-Rodi, dans les trois pays cités.

Pour nos jeunes français, l’entrepreneuriat est vu comme un moyen de s’en sortir face à cette crise qui perdure chez nous. Mais c’est aussi une source de réussite sociale et financière. Nos jeunes ne rêvent plus. Et si les américains ne sont plus que 44% à vouloir changer le monde, ce taux est tombé à 35% pour les français.

Qui a dit que le Français n’avait pas le goût du risque ?

  1. Jobs Act : une vraie réforme ?

Sur le modèle américain, l’Italie a mis en place un ʺJobs Act ʺ, c’est-à-dire une loi qui permet la création d’un nouveau Contrat de Travail à Durée Indéterminée, mais à Garantie Croissante, à savoir que les droits du salarié augmentent en fonction de son ancienneté dans l’entreprise, et que cette dernière, par exemple, a la possibilité de licencier le salarié plus facilement pendant trois ans.

Depuis un an l’Italie a créé 250 000 emplois, mais le ʺJobs Act ʺ n’a été mis en place que depuis mars 2015. Il est donc encore trop tôt pour en tirer des conclusions directes. Mais il est intéressant de suivre de près cette réforme, comme une expérience grandeur nature… sans a priori ni dans un sens ni dans l’autre.

  1. Coût de la réforme des rythmes scolaires


Une réforme inutile dont le coût sera finalement directement supporté par la population. Voilà ce qu’est la réforme des rythmes scolaires.

En 2015, selon l’Association des Maires de France, l’aménagement des rythmes scolaires coûtera un milliard d’euros, soit en moyen 450 euros par enfant et par an. Compte tenu de la baisse des dotations de l’Etat que subissent les communes, de plus en plus de municipalités se verront dans l’obligation de demander une participation financière aux familles.

Et voilà comment on récupère d’un côté la baisse d’impôt que l’on pratique de l’autre !

  1. Longtemps après que les poètes ont disparu


ʺ
Longtemps, longtemps, longtemps / Après que les poètes ont disparu / Leurs chansons courent encore dans les rues.ʺ chantait Trenet.
Aujourd’hui, grand parmi les grands, le dernier des troubadours ʺ
Bʺ après Brel et Brassens, Guy Béart disparaît à son tour.

Qui ne se souvient de L’eau vive, Le premier qui dit la Vérité, Il n’y a plus d’après, Qu’on est bien, A Amsterdam ou L’espérance folle, beaucoup d’autres encore… Même sorti, volontairement, des circuits de la médiatico-distribution-bien-pensante, le soleil a toujours illuminé l’œuvre de Guy Béart. Et nous l’avons toujours reconnu et admiré. Alors… salut l’artiste !

Richard POGLIANO

Les commentaires sont fermés.