REGARDS EN COIN (16)

Quelques brèves réflexions et analyses sur tout sujet, des faits divers à l’actualité politique, des textes courts, c’est ʺRegards en Coinʺ.

1. Economie Chinoise et Croissance Européenne
2. Bilan du tourisme français
3. Coût de la rentrée scolaire
4. Cop21 et CO2
1. ► Economie Chinoise et Croissance Européenne

Tout porte à croire que la croissance française restera autour de 1% en 2016. Mais le ralentissement de l’économie chinoise pourrait être préjudiciable à la France, comme à l’Europe.
D’une part parce que nos exportations vers la Chine vont aller en diminuant, mais surtout parce que toute dévaluation du yuan entraînera une diminution de la valeur en euros de ces exportations.
De plus, si la crise entraîne une baisse du prix des matières premières, ce qui réduit le coût de notre facture énergétique, elle provoque une baisse des recettes des pays producteurs qui vont alors diminuer leurs importations en provenance de l’Europe.
La reprise française ne sera pas au rendez-vous de 2016.

2. ► Bilan du tourisme français
Le tourisme en France, c’est 1,5 millions d’emplois qui représentent plus de 7% du PIB français.

Pour 2015, le tourisme français a enregistré, d’ores et déjà, une hausse de plus de 5% du chiffre d’affaires de la profession.
Le nombre de touristes étrangers a atteint les 85 millions, soit une augmentation de plus de 2 millions par rapport à 2012, 75% d’entre eux venant des pays européens.
Mais si la France reste la première destination touristique, elle se situe en quatrième place pour les retombées économiques, derrière les Etats-Unis, l’Espagne et la Chine.
Un nouveau pari à relever pour 2016…

3.► Coût de la rentrée scolaire

Pour la 31ème année consécutive, Familles de France a réalisé son enquête sur le coût de la rentrée scolaire pour un enfant qui entre en sixième en ce mois de septembre 2015 : ce coût a très légèrement augmenté, moins de 1%.

Le budget de cette rentrée se situe toujours autour de 200 € (toujours pour un enfant qui rentre en sixième), et sa répartition a très peu varié : 50 € pour les fournitures papetières, 50 € pour les fournitures de sport et 100 € pour le reste, cartable, blouse, etc.
Cette augmentation du coût de la rentrée scolaire se traduit concrètement par une forte augmentation des fournitures non papetières (+3,7%) et des fournitures papetières (+2,46%). Seul le poste des vêtements bénéficie d’une baisse de 7,32% par rapport à 2014″, soulignent les responsables.
A quand, une baisse généralisé de ces coûts ?

4. ► Cop21 et CO2
Lors de la conférence de Paris, en décembre, 195 Etats et l’Union Européenne, sous l’égide de la France, tenteront de trouver des solutions pour limiter le réchauffement climatique, dû aux émissions de gaz à effet de serre.
L’enjeu est de taille, car il faut réduire l’usage mondial de toute utilisation d’énergie polluante, notamment fossile, dénuée de dispositif de capture et de stockage de CO2, comme par exemple des centrales à charbon.
Mais il faut surtout trouver les moyens financiers qui permettront la réalisation de cet objectif, notamment dans les pays en développement.
Ainsi la France est à l’initiative de la mise en place, au 1er janvier 2016, d’une taxe européenne sur les transactions financières. Sera-t-elle maintenue ?
Sans programmation financière, la Cop21 sera un échec.

Richard POGLIANO

Les commentaires sont fermés.