NAPOLEON BONAPARTE (4)

L’USURE DE L’EMPIRE


Napoléon avait le grand projet de la création d’une économie européenne intégrée, en écartant les Anglais du trafic commercial.
Entre 1806 et 1807, Napoléon prit les dispositions nécessaires pour l’établissement du blocus continental contre la Grande-Bretagne, qui réagit par la mise en œuvre d’un blocus naval contre sa rivale et ses alliés.

Suite aux succès obtenus par Napoléon et ratifiés à Tilsit, et malgré les difficultés d’application du blocus continental, rien ne laissait présager les futurs obstacles auxquels Napoléon allait devoir faire face.
Rien, à l’exception des évènements qui se produisirent en Espagne en 1808
(1), prélude des guerres de libération nationale.

Profitant du conflit dynastique espagnol qui vit le roi Charles IV abdiquer en faveur de son fils Ferdinand VII, Napoléon s’empara du pouvoir en plaçant son frère Joseph sur le trône d’Espagne (2).
Le départ de la famille royale espagnole à Bayonne provoqua le soulèvement populaire. Le 2 mai 1808, le peuple de Madrid prit les armes contre les forces françaises, et dans les semaines qui suivirent des soulèvements eurent lieu dans toute la péninsule. En octobre, Napoléon se rendit en Espagne à la tête d’une armée, mais ne parvint pas à contenir la rébellion. Il dut quitter la péninsule en janvier 1809 pour faire face à un soulèvement en Autriche.

Avec la paix de Schönbrunn, en octobre 1809, l’empereur contraint l’Autriche. C’est alors en Russie que le mécontentement prit forme et dès 1810, le tsar rompit tous les accords avec la France.

Les deux empereurs prenaient clairement la voie du conflit. (à suivre)

 

 

  1. « Cette malheureuse guerre d’Espagne m’a perdu. Mais pourtant on ne pouvait pas laisser la péninsule aux machinations des Anglais, aux intrigues, à l’espoir, au prétexte des Bourbons ? Je leur donnai une constitution libérale, je crus nécessaire, trop légèrement peut-être, de changer leur dynastie ». Napoléon Bonaparte (1769-1821).
  2. Napoléon employa sa famille comme instrument de gouvernement. Les  » Napoléonides  » gouvernèrent en fonction des besoins de l’empereur. Son frère Joseph régna à Naples (1806-1808) et en Espagne, Louis en Hollande et Jérôme en Westphalie. Murat, marié à Caroline Bonaparte, prit la relève à Naples (1808-1815).

Les commentaires sont fermés.