MACRON NE SERT A RIEN !

La loi Macron devait relancer l’économie, créer de l’emploi à foison comme le pacte de responsabilité (1) et, excusez du peu, réformer tout simplement la France (2).
Qu’en est-il après plus de 500 heures de débats au Parlement, plus de 1 000 amendements proposés et 300 articles votés ?
Qu’a réussi le « Mozart de l’Elysée » sous le fameux titre ʺPour la croissance et l’activitéʺ ?
Rien, ou presque rien !
Car dans les faits les résultats sont ridicules. Quelques nouvelles lignes créées pour les compagnies d’autocars… quelques 300 emplois de plus… et pour le reste la loi Macron n’apporte aucune solution.

Le « ministre de l’ouverture », celui qui traitait les salariées de Gad « d’illettrées pour beaucoup », qui voulait que « de jeunes Français puissent devenir milliardaires », qui doctement déclarait que « le statut des fonctionnaires n’est plus adapté » et qui, enfin, claironnait qu’il « n’a pas besoin d’être un élu pour pouvoir agir et participer à la vie politique » n’a rien apporté à notre économie, aucune création d’emplois, aucune relance de la croissance.
Comme il n’a rien apporté à notre société, si ce n’est un hymne à la dérèglementation dite concurrentielle, comme si elle allait tout régler et un appel à la privatisation plus destructrice qu’organique, comme si elle allait régler la dette de la France, c’est-à-dire en somme, un peu plus de ʺdésintégrationʺ là où l’on recherche toujours un peu plus ʺd’intégrationʺ !

Macron a créé encore plus de fractures, dans notre économie comme dans notre société, des notaires aux taxis en passant par les pharmaciens, j’en passe et des meilleures. Jetant un peu plus de discrédit sur la politique et sur les partis politiques, aussi bien ceux qui le rejettent obstinément, toute gauche confondue, que ceux qui aveuglément le louangent, toute droite confondue. Et pour finir allant même jusqu’à critiquer son propre ʺpatronʺ, le chef de l’Etat, en soulignant que « la normalisation de la figure présidentielle a réinstallé un siège vide au cœur de la vie politique ; pourtant ce qu’on attend d’un président de la République, c’est qu’il occupe cette fonction », allant jusqu’à réclamer le retour de « la figure du roi » !

Il paraît moderne, alors qu’il n’est « qu’enfumage » comme dit François Fillon, il paraît responsable, alors qu’il n’est « qu’un gamin » comme dit François Bayrou…
Alors d’où vient cette popularité ?
Simplement parce que, comme les ʺmédecinsʺ de Molière, il utilise des ʺmotsʺ pour traiter nos ʺmauxʺ….
Des mots qui ne sont que des … mots !
Et que les Français ne sont pas dupes… Macron ne sert à rien !
Richard POGLIANO

(1) Souvenez-vous, la ʺmanip-Gattazʺ et la promesse de création d’1 million d’emplois par le MEDEF… -ma Newsletter n° 61 du 04.05.15-
(2) Mes deux Newsletter du 15.12.14 (La loi Macron, une grande illusion) et du 02.0215 (Perverse loi Macron)…

Les commentaires sont fermés.