LES FRANÇAIS AIMENT LEURS ENTREPRISES !

Une enquête menée par Ipsos, du 7 au 12 novembre 2014, auprès d’un échantillon de la population française agée de plus de 18 ans, montre que les Français aiment leurs entreprises ! Et qu’ils les plébiscitent, au-delà de tout clivage politique…

89 % de la population française a une opinion positive de l’entreprise.
La même société avait réalisé le même sondage en avril 2004, et ils n’étaient que 50 % alors à avoir une opinion positive. En dix ans, l’opinion française a donc beaucoup évolué, tout engagement politique confondu. L’opinion est très positive de la part des sympathisants UMP/UDI (98 %) et PS (93 %), moins pour ceux du FN (87 %) et du PC/Front de Gauche (75 %).

74 % de la population française s’épanouit dans son activité professionnelle. Et les valeurs positives de l’entreprise l’emportent sur les valeurs négatives. Ainsi, 49 % des Français mettent en avant l’esprit d’entreprise, 43 % la croissance économique et la création de richesses, 42 % les opportunités et les carrières, alors que seulement 21 % associent l’entreprise à l’exploitation des individus et aux conflits d’intérêts.

Le Français aime donc son entreprise et l’associe à des valeurs positives.

80 % de la population française considère que l’Etat devrait faire confiance aux entreprises et leur donner plus de liberté pour faire face aux difficultés économiques actuelles. Pour les Français l’entreprise est le principal vecteur de la croissance, plus que l’Etat. Et si 73 % d’entre eux ne croient plus en l’augmentation de leur pouvoir d’achat, pour 65 % c’est l’aide aux entreprises qui permettra la création d’emplois.

Ainsi les Français ont plus confiance dans leurs entreprises que dans l’’action de l’Etat.

Mais, seulement 27 % des Français sont capables de citer le nom d’un grand entrepreneur français. Et très largement, ils pensent que la France n’encourage pas la création d’entreprise (82 %), qu’il est donc difficile de créer sa propre entreprise (74 %) et qu’il est quasiment impossible de faire fortune dans notre pays (61 %).

Les Français ne voient donc pas notre pays comme un pays d’entrepreneurs.

La France s’est donc largement réconciliée avec l’entreprise, mais pas suffisamment encore pour devenir l’eldorado des entrepreneurs.

Richard POGLIANO – Président du Cercle de Nice

 

 

Les commentaires sont fermés.