LE 19 FEVRIER, VOTEZ ʺNONʺ

Le gouvernement socialiste français veut vendre l’Aéroport de Nice Côte d’Azur.

Le jeudi 19 février 2015, Christian ESTROSI, Maire de Nice, organise un Référendum Local à Nice et invite toutes les Niçoises et tous les Niçois à répondre à la question : « Etes-vous pour (oui) ou contre (non) la privatisation de l’Aéroport Nice Côte d’Azur ? »(*)

Après la société aéroportuaire de Toulouse-Blagnac, rachetée par le consortium chinois Symbiose, la loi Macron propose que celles de Nice et de Lyon ouvrent leur capital à des investisseurs. L’article 49 de la loi Macron autorise « le transfert au secteur privé de la majorité du capital » des sociétés Aéroports de la Côte d’Azur et Aéroports de Lyon.

Deuxième aéroport international de France avec 11,5 millions de passagers chaque année, la plateforme niçoise est gérée par une société également chargée de l’aéroport de Cannes-Mandelieu. L’Etat détient 60% du capital au côté de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur (25%), du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur (5%), du Département des Alpes-Maritimes (5%) et de la Métropole Nice Côte d’Azur (5%).

L’Aéroport de Nice Côte d’Azur représente 65 000 emplois directs et indirects et plus de 7 milliards d’euros de retombées économiques. C’est dire son importance en matière de développement économique, aussi bien pour défendre les emplois et les entreprises azuréennes que pour garder la maitrise du développement et de l’aménagement de la région niçoise, notamment pour compenser une desserte ferroviaire très médiocre et pour ne pas reproduire la même erreur que la concession accordée au secteur privé de l’A8 que les niçois payent encore.

Il est donc vital que les acteurs publics gardent l’autorité et la gestion de notre plate forme aéroportuaire, particulièrement en tant qu’outil d’aménagement du territoire, au cœur de l’Opération d’Intérêt National de la plaine du Var.

Il est donc vital de soutenir Christian ESTROSI, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur : « Je vous demande de vous rendre massivement aux urnes, le jeudi 19 février de 8h à 21h, pour dire ʺNONʺ au gouvernement qui veut vendre notre aéroport international à des fonds spéculatifs privés et sans lien avec le devenir de notre Ville et de notre Métropole, bradant ainsi le patrimoine des Niçois ».

Le 19 février 2015, votez ʺNONʺ !

Richard POGLIANO

(*)L’élection aura lieu le 19 février 2015, de 8h à 21h, pour tous les niçois inscrits au 31.12.2014, munis d’une pièce d’identité. Elle se déroulera dans 45 bureaux de vote répartis sur la commune, précisés sur votre convocation, mais vous pouvez également en retrouver la liste sur internet via le site : www.nice.fr/elections

Les commentaires sont fermés.