LA CHUTE DE ROME (*) (1)

L’EMPIRE DEVIENT CHRETIEN

395 est une date charnière dans l’histoire de l’Empire Romain.

Non que cette date marque la chute de cet Empire, d’autres éléments entrent en cause que nous allons explorer ensemble pendant quelques semaines.
Mais parce que c’est en 395 que l’empereur Théodose, inspiré par Damasse l’évêque de Rome, déclare que « le christianisme devient la religion d’Etat », la seule religion publique reconnue dans l’Empire.

Cette volonté de légitimer une seule religion et une seule structure ecclésiastique est le résultat de plusieurs années d’évolution des mentalités.
Depuis l’empereur Constantin, le premier empereur chrétien (280-337), les lois se sont multipliées pour limiter les pratiques religieuses traditionnelles et supprimer les subventions qui leurs étaient allouées.
Et progressivement, à l’exception du judaïsme, les cultes traditionnels ne furent plus pratiqués, du moins publiquement.

La décision de l’empereur Théodose n’est donc que l’aboutissement d’une lente, mais définitive, conversion.

Certes, tous les Romains ne furent pas baptisés du jour au lendemain. Ni les structures sociales, ni les institutions politiques ne furent transformées pour autant. Tout comme restèrent encore floues l’organisation du clergé et celle des pratiques religieuses.
Mais en un peu moins d’un siècle, l’Empire Romain deviendra totalement chrétien. Les autres cultes disparaissent, le christianisme est devenu impérial. Mais rien n’est jamais simple…

C’est aussi en 395 que l’empereur Théodose décède et que ses deux fils vont se partager l’Empire. L’Empire d’Orient revient à Arcadius et Honorius devient empereur de l’Occident.
Une nouvelle histoire commence…

(*) In ʺL’Histoireʺ – M01842-416-1015

Les commentaires sont fermés.