Communiqué de presse 28 avril 2014

Richard POGLIANO

Parti Radical – Coordinateur Nice – 1ère circonscription

L’inqualifiable vandalisme de l’église Saint-Roch.

Dans la nuit de samedi 26 à dimanche 27 avril, l’église Saint-Roch de Nice a été vandalisée : bureau d’accueil chamboulé, documents saccagés, meubles cassés, murs détériorés, vitres de la sacristie brisées, portes et tabernacles fracturés.

De tels actes sont inqualifiables et doivent être condamnés avec la plus grande fermeté.

Comme tout lieu de culte, l’église Saint-Roch doit être sacralisée. Elle fait partie de ce patrimoine dont les niçois sont fiers. Datant du XVII° siècle, à une époque où le quartier n’était que campagne, elle fut construite en 1660. C’est à la suite de l’épidémie de peste de 1631, que les niçois firent vœu de l’édifier pour arrêter le fléau. Depuis le quartier a profondément changé, mais l’église Saint-Roch, reconstruite entre 1788 et 1790, reste au cœur de notre communauté, « ceux de Saint-Roch » toujours fiers de « leur village autour de l’église ».

Né moi-même à Nice et habitant le quartier, je veux assurer tous les paroissiens et habitants de Saint-Roch de ma vive émotion et de mon total soutien.

Tous les niçois que j’ai rencontré depuis, non seulement m’ont fait part de leurs désapprobations, mais également du souci de faire en sorte que de tels actes ne puissent se reproduire, ici comme ailleurs.

CONTACT PRESSERichard POGLIANO
Tél : 06.48.29.72.89
Email : rpogliano@hotmail.fr

 

Article Nice Prémium

L’opposition municipale dénonce le manque de transparence sur l’avenir du stade du Ray

http://www.nice-premium.com/politique,3/l-opposition-municipale-denonce-le-manque-de-transparence-sur-l-avenir-du-stade-du-ray,12765.html

Avant le déménagement de l’OGCN à L’Allianz Riviera, le maire de Nice avait été clair quant au futur du stade du Ray et du périmètre des terrains qui lui sont rattachés : : La rénovation urbaine doit se faire par autofinancement mais il n’y aura pas de volume de construction supérieur à celui du stade. Et de renvoyer la discussion à la suite d’un projet qui devait être présenté à l’automne (aujourd’hui reporté au mois de décembre) et à la consultation avec les habitants du quartier.

L'opposition municipale dénonce le manque de transparence sur l'avenir du stade du Ray Mais, l’opposition socialiste et écologiste de Nice (Groupe Changer d’Ère) a pris les devants en dénonçant, à l’aide de documents factuels, des objectifs qui ne sont pas ceux rendus publics par Christian Estrosi.

En fait, un cabinet spécialisé (SETEC) aurait été mandaté pour étudier les différentes options et les conclusions ne laisseraient pas de doute : Surtout sur la libération des hauteurs, une tour de 12 étages serait prévue et l’autofinancement des équipements publics ne serait pas assuré.

Donc, en langage moins technique, cela signifie… plus de bâti. C’est précisément cette hypothèse qui rend les opposants suspects et vigilants face à une vaste opération de spéculation immobilière sous forme de densification urbaine.

Pour le moment, le doute plane mais, dans les coulisses, circulent déjà des noms de promoteurs pouvant être potentiellement bénéficiaires, et dont un, si avéré, qui ne pourrait que déclencher les plus vives polémiques dans le microcosme niçois.

Dans l’attente de voir si les actes suivront les rumeurs, aujourd’hui, les Communistes donneront la réplique sur le même argument : Y aurait-il quelque autre secret de Polichinelle ?

 

Hier, à l’occasion de la présentation des équipes sportives du Cavigal, Christian Estrosi a encore une fois confirmé l’avenir du Ray (Rénovation avec non dépassement du volume de l’ancien stade de football) et mise à l’étude de la possibilité de construire une salle des sports de moyenne/grande dimension comme « Maison » des différentes disciplines sportives de haut niveau.

 

Nice Premium