ALAIN JUPPE 2017 : UN SEUL MANDAT POUR REFORMER LA FRANCE

« J’ai réfléchi à la politique que je veux conduire en pensant à son utilité pour la France et non aux paillettes », écrit Alain Juppé dans son livre « Cinq ans pour l’emploi » (*), « certains jettent leurs propositions en pâture aux électeurs, sans se soucier de savoir si elles seront utiles et même applicables ».

Son programme aborde toutes les grandes thématiques (**) depuis le marché du travail aux dépenses publiques en passant par la fiscalité et le modèle social français, un programme très détaillé et exactement chiffré. Sur chaque proposition, Alain Juppé apparaît comme « l’homme qui dit ce qu’il fait et qui fait ce qu’il dit ». Le maire de Bordeaux est un libéral au sens où il y a, dans son programme, une réelle volonté de desserrer les contraintes pour les entreprises, et centriste, au sens où il fait du maintien du modèle français et de la négociation avec les syndicats une priorité. « La protection sociale mise en place pour l’essentiel à l’initiative du Conseil National de la Résistance, est un acquis fondamental et un marqueur du modèle français. […] L’équilibre du régime d’assurance-chômage relève des partenaires sociaux ».

Un positionnement qui sera la stratégie gagnante pour Alain Juppé, en ce sens qu’il propose une offre très large aux Françaises et aux Français. Mais un positionnement très clair : «  On ne va pas continuer à dire ce qu’on dit depuis vingt ans, moi compris ». C’est pour cette raison qu’Alain Juppé construit son projet avec tous les Français, et que son site est ouvert à toutes les propositions. C’est aussi pour cela qu’après l’éducation et l’Etat, après son troisième livre sur l’économie aujourd’hui, Alain Juppé publiera un quatrième livre début septembre dans lequel il proposera sa future méthode de gouvernement. S’il est qualifié à la primaire, il pourra ainsi préparer ses premières réformes de futur Président de la République, en prenant des ordonnances sur les sujets-clés, « cela permettra  une entrée en vigueur des mesures en trois à six mois, quand il faut au minimum un an et demi pour un projet de loi ».

Donné vainqueur en 2007, le maire de Bordeaux est le candidat de l’identité heureuse, d’une France qui se sent bien. Selon les dernières enquêtes pour l’élection de 2017 (*), seul Alain Juppé prend l’avantage sur Marine Le Pen dès le premier tour (34% contre 26,5%, alors que les autres ténors de droite font 21% contre 28% pour la candidate FN), et il est le seul capable de faire un exceptionnel score au second tour (67% contre 33%).

Comme le dit Alain Juppé, « J’ai confiance dans l’avenir du pays et je mise sur les atouts de la France. Je présente un projet ambitieux et cohérent. Les Français jugeront ».

Richard POGLIANO
(*) « CINQ ANS POUR L’EMPLOI » par Alain Juppé (Edit. JC Lattès, 250 pages, 12 euros)
(**) Challenges-477-12052016-42/53       

Les commentaires sont fermés.